extrême


extrême

extrême [ ɛkstrɛm ] adj. et n. m.
estreme XIIIe; lat. extremus, superl. de exter 1. extérieur
I Adj.
1Qui est tout à fait au bout, qui termine (un espace, une durée). L'extrême limite. dernier. À l'extrême pointe : tout au bout. Point, zone extrême confins, limite. La partie extrême d'un objet. final, 1. terminal. Extrême-Orient : la partie de l'Asie la plus éloignée de l'Europe (opposé à Proche-Orient). ⇒ extrême-oriental. L'extrême droite, l'extrême gauche d'une assemblée politique : la partie de la droite, de la gauche la plus éloignée du centre ( extrémiste) .
Près de la fin. dernier, ultime. « une allégresse qui lui dura jusqu'à son extrême vieillesse » (Montaigne).
Fig. Pousser qqch. à son point extrême. À l'extrême opposé.
2Littér. Qui est au plus haut point, au dernier degré ou à un très haut degré. grand, intense; exceptionnel, extraordinaire. « Si Peau-d'Âne m'était conté, J'y prendrais un plaisir extrême » (La Fontaine). Joie extrême. suprême. Extrême désir. éperdu, passionné, profond. Un auteur « qui a l'extrême modestie de travailler d'après quelqu'un » (La Bruyère). Extrême malheur, extrême pauvreté. affreux. « Je n'éprouvais que l'extrême besoin de me tremper dans une eau très chaude » (Colette). « Sa maigreur était encore extrême, la peau collant aux os » (Madelin).
Cour. À l'extrême rigueur. Extrême urgence.
3(Apr. le nom) Qui est le plus éloigné de la moyenne, du juste milieu. excessif, immodéré. Climat extrême, très chaud ou très froid. Passions, sentiments extrêmes. Situations extrêmes, anormales, très graves, peu communes. Avoir des opinions extrêmes en politique ( extrémiste) . Dostoïevski, « toujours bizarre, d'une humeur extrême, sujet à la tristesse et à la mélancolie comme à une passion » (Suarès). Moyen extrême. brutal, radical. « Nous ne pouvons tout de même pas être réduits à appeler la force armée contre nos ouvriers. Il y a là quelque chose d'extrême à quoi je répugne » (Aragon). Spécialt Sport, discipline, ski extrême, dans des conditions extrêmes de difficulté, de danger. — (Personnes) Qui n'a pas de mesure, dont les sentiments sont extrêmes. Il, elle est extrême en tout. excessif, outré.
II N. m.
1Vx Ce qui est extrême; la dernière limite d'une chose. 1. comble, sommet. « L'extrême et le médiocre lui sont connus » (La Bruyère).
2Mod. Situation extrême. « Il s'est porté aux extrêmes, il a voulu sortir de lui » (Sartre).
Spécialt, vieilli Dernière extrémité; parti extrême. « Quelle est la grande action qui ne soit pas un extrême au moment où on l'entreprend ? » (Stendhal).
3 Cour. Les extrêmes : les deux extrêmes limites d'une chose, celles qui sont le plus éloignées l'une de l'autre. ⇒ antipode(fig.), contraire, opposé. « Cette rapidité avec laquelle Jacques passait d'un extrême à l'autre l'effrayait comme un danger » (Martin du Gard). Loc. Les extrêmes se touchent : il arrive souvent que des choses opposées soient pourtant comparables, voisines, d'un certain point de vue, ou bien qu'elles conduisent au même résultat. Ils « ne pouvaient choisir qu'entre l'abjection et l'héroïsme, c'est-à-dire entre les deux extrêmes de la condition humaine, au-delà desquels il n'y a plus rien » (Sartre).
4Log. Les extrêmes d'une proportion, le premier et le dernier terme. Le produit des extrêmes est égal au produit des moyens, dans une proportion algébrique. Les extrêmes d'un syllogisme, les deux termes de sa conclusion.
5Loc. adv. À L'EXTRÊME : à la dernière limite; au-delà de toute mesure. Pousser, porter tout à l'extrême, jusqu'à l'extrême. « réagissant à l'extrême, comme toujours, il prit plaisir à contredire son frère » (Martin du Gard).
⊗ CONTR. 1. Moyen. Faible, ordinaire, petit. Mesuré, modéré. — Milieu (juste milieu).

extrême adjectif (latin extremus, le plus à l'extérieur) Qui est tout à fait au bout, à la limite d'un espace, d'une durée : Attendre la date extrême pour payer ses impôts. Qui est au degré le plus intense : Un froid extrême. Qui dépasse les limites ordinaires, qui est très éloigné du juste milieu, de la moyenne : Prendre le parti extrême. Qui pousse les choses à leur dernière limite, qui ne sait se modérer : Un homme extrême en tout.extrême (difficultés) adjectif (latin extremus, le plus à l'extérieur) Orthographe 1. Avec un accent circonflexe sur le deuxième e, comme extrêmement. 2. Extrême droite, extrême gauche, sans trait d'union. Extrême-onction, extrême-oriental, avec un trait d'union. Genre Le substantif est masculin : passer d'un extrême à l'autre. Emploi Bien qu'extrême contienne une idée de degré absolu, des emplois tels que plus extrême, aussi extrême, si extrême sont admis. ● extrême (synonymes) adjectif (latin extremus, le plus à l'extérieur) Qui est tout à fait au bout, à la limite...
Synonymes :
Contraires :
Qui est au degré le plus intense
Contraires :
- léger
Qui dépasse les limites ordinaires, qui est très éloigné du...
Synonymes :
- suprême
Qui pousse les choses à leur dernière limite, qui ne...
Synonymes :
- démesuré
- désespéré
- exagéré
- fou (familier)
- immodéré
- risqué
Contraires :
- mesuré
- modéré
extrême nom masculin À l'extrême, au dernier degré, au-delà de toute mesure. Passer d'un extrême à l'autre, passer d'un état, d'une situation portés à leur dernière limite à l'état ou à la situation opposés. Pousser les choses à l'extrême, à leur dernière limite, jusqu'au point de rupture. ● extrême (difficultés) nom masculin Orthographe 1. Avec un accent circonflexe sur le deuxième e, comme extrêmement. 2. Extrême droite, extrême gauche, sans trait d'union. Extrême-onction, extrême-oriental, avec un trait d'union. Genre Le substantif est masculin : passer d'un extrême à l'autre. Emploi Bien qu'extrême contienne une idée de degré absolu, des emplois tels que plus extrême, aussi extrême, si extrême sont admis. ● extrême (expressions) nom masculin À l'extrême, au dernier degré, au-delà de toute mesure. Passer d'un extrême à l'autre, passer d'un état, d'une situation portés à leur dernière limite à l'état ou à la situation opposés. Pousser les choses à l'extrême, à leur dernière limite, jusqu'au point de rupture.

extrême
adj. et n. m.
rI./r adj.
d1./d Qui est tout à fait au bout, à la fin. L'extrême limite.
d2./d Au plus haut degré. Extrême plaisir.
d3./d (Après le nom.) Qui s'écarte considérablement de ce qui est modéré, mesuré. Climat extrême. Caractère extrême.
rII./r
d1./d n. m. Les extrêmes: les choses, les personnes totalement opposées. Aller d'un extrême à l'autre.
|| MATH Premier et dernier terme d'une proportion (par oppos. à moyens).
|| PHYS La plus petite et la plus grande des valeurs observées.
d2./d Loc. adv. à l'extrême: au dernier point.

⇒EXTRÊME, adj. et subst. masc.
I.— Emploi adj.
A.— [En parlant d'un inanimé] Qui est tout au bout.
1. [P. réf. à l'espace] Qui termine un espace. Extrême bout, frontière, horizon, limite, pointe. Charles, posé sur le bord extrême de la banquette, conduisait les deux bras écartés (FLAUB., Mme Bovary, t. 1, 1857, p. 62) :
1. ... Nancy remplira le rôle incomparable que je vous remercie de m'avoir permis de marquer, le rôle d'extrême citadelle du monde latin sur les terres rhénanes.
BARRÈS, Mes cahiers, t. 9, 1911, p. 129.
2. [P. réf. au temps] Qui est tout au début ou tout à la fin d'une durée. Extrême fin, jeunesse, vieillesse :
2. Sous l'horizon, la grande lampe blanche, c'était le soleil, qui se traînait sans force, avant de faire au-dessus des eaux sa promenade lente et froide, commencée dès l'extrême matin...
LOTI, Pêcheur d'Islande, 1886, p. 179.
B.— P. ext. et au fig.
1. [L'adj. est gén. antéposé]
a) Qui est au plus haut degré. Extrême bonté, importance. Synon. intense. Il y avait des femmes d'une extrême élégance, dans une lumière humide (PROUST, J. filles en fleurs, 1918, p. 898) :
3. Le propre de l'extrême culture est d'effacer de plus en plus les images au profit des idées.
TAINE, Philos. de l'art, t. 1, 1865, p. 151.
SYNT. Extrême agitation, attention, douceur, fatigue, malheur, pauvreté, plaisir, prudence, simplicité, urgence, violence.
Loc. À l'extrême rigueur.
b) POL. Extrême droite, extrême gauche. Partie de la droite, de la gauche la plus éloignée du centre :
4. Il avait fait sienne la formule : « Pas de révolution; une évolution incessante ». L'extrême gauche lui paraissait aussi dangereuse que l'extrême droite...
ARLAND, L'Ordre, 1929, p. 272.
Partis extrêmes. Partis extrémistes (cf. MAUPASS., Bel-Ami, 1885, p. 235)
2. [L'adj. est gén. postposé]
a) Qui excède la mesure ordinaire. Cas, chaleur, climat extrême. (Quasi-)synon. démesuré, exagéré.
b) Qui est au-delà des autres, au point de comporter des risques, du danger. Parti, conséquence extrême. (Quasi-)synon. désespéré, risqué, hasardeux :
5. ... il soutenait qu'il fallait renvoyer cet officier supérieur qui commandait en maître, et qui ne justifiait d'aucun titre. Jean Milhët, d'un sang-froid admirable, et qui présentait les conséquences funestes de ce moyen extrême, l'avait arrêté plusieurs fois au moment où il était prêt d'entraîner tous ceux qui l'écoutaient.
BAUDRY DES LOZIÈRES, Voyage à la Louisiane, 1802, p. 124.
Remèdes extrêmes. ,,Moyens énergiques et hasardeux que l'on n'emploie qu'après avoir essayé sans succès tous les autres`` (Ac. 1835-1932).
Proverbe. Aux maux extrêmes, les extrêmes remèdes (Ac. 1835-1932).
c) [En constr. d'attribut] Qui est éloigné de la modération. Être, devenir extrême. Cet homme est extrême en tout (Ac. 1835-1932). Synon. excessif :
6. Depuis mon enfance, je m'étais toujours montrée entière, extrême et j'en tirais fierté. Les autres s'arrêtaient à mi-chemin de la foi ou du scepticisme, de leurs désirs, de leurs projets : je méprisais leur tiédeur.
BEAUVOIR, Mémoires d'une jeune fille rangée, 1958, p. 215.
Rem. Quoique extrême soit un superlatif, on admettait naguère son emploi comme positif précédé d'un adv. de quantité. Aussi, (le) plus extrême. Ce mal, contre lequel on prend des précautions si extrêmes (LATOUCHE, L'HÉRITIER, Lettres amans, 1821, p. 72).
II.— Emploi subst. masc.
A.— [Avec valeur de neutre] Limite ultime des choses. Il est à toute chose deux extrêmes, l'un d'imperfection, et l'autre d'épuisement (SENANCOUR, Rêveries, 1799, p. 219) :
7. ... la critique à laquelle la tradition a succombé ne peut être indifférente à ceux dont l'intérêt est l'extrême du possible. Elle se lie à des mouvements de l'intelligence voulant reculer ses limites.
G. BATAILLE, L'Expérience intérieure, 1943, p. 24.
Loc. adv. À l'extrême. Au plus haut point. Aller, porter à l'extrême. Ce travail [le travail agricole], dans les plaines où les conséquences du régime ont été poussées à l'extrême (VIDAL DE LA BL., Princ. géogr. hum., 1921, p. 82).
B.— Gén. au plur. Les deux extrêmes.
1. Côté, point en état contraire. Le froid et le chaud sont les deux extrêmes (Ac. 1835-1932) :
8. Ces deux états opposés [la folie et l'idiotisme] constituent les deux extrêmes de la proportion normale que l'état de raison exige entre les impulsions objectives et les inspirations subjectives.
COMTE, Catéchisme positiviste, 1852, p. 81.
2. Au fig. La prodigalité et l'avarice sont les deux extrêmes (Ac. 1835-1932).
Locutions
Les extrêmes se touchent. [En parlant de pers. ou de concepts] Je supputais le juste milieu — sans comprendre que les extrêmes se touchent, que qui se couche très tard rencontre qui se lève très tôt (GIDE, Prométhée, 1899, p. 308).
Passer (sauter) d'un extrême à un autre. Passer d'un état, d'une situation limite, souvent excessive, à un état, une situation contraire :
9. Tout à l'heure, R... m'a parlé de ce journal dont il a lu de grandes tranches dans le texte complet. Il y voit un livre dont il ne connaît pas d'équivalent parce qu'on y trouve tout l'homme passant d'un extrême à l'autre...
GREEN, Journal, 1950-54, p. 16.
En partic. Les extrêmes
a) LOG. ,,Les deux termes du syllogisme, le grand et le petit, par opposition au moyen`` (Ac. 1932).
b) MATH. Le premier et le dernier terme d'une proportion arithmétique. Dans toute proportion, le produit des extrêmes est égal au produit des moyens (HADAMARD, Géom. plane, 1898, p. 103).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Extrêmum, subst. masc., math. ,,Maximum ou minimum d'une quantité susceptible de varier`` (Lar. encyclop.). Déterminer l'extrémum d'une intégrale (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 70). b) Extrémal, ale, aux, adj., math. Qui se rapporte à un extrêmum. Une méthode variationnelle, qui n'est autre que l'extension des propriétés extrémales bien connues des axes d'une quadrique. (BOURBAKI, Hist. math., 1960, p. 235). Emploi subst. fém. La notion de faisceau d'extrémales transversales à une même surface (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 59).
Prononc. et Orth. :[]. Cf. é-1. Enq. //. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. Adj. 1. 1370-72 necessité extreme ou souveraine (N. ORESME, Ethiques, éd. A. D. Menut, IX, 3, p. 458, commentaire § 3); 2. 1563 « qui est situé le plus à l'extérieur, le plus éloigné » extrêmes parties (B. PALISSY, Recepte véritable, éd. A. France, p. 61). B. Subst. 1370-72 (N. ORESME, op. cit., VII, 19, p. 405, commentaire § 3). Empr. à l'adj. lat. extremus, superl. de exter « extérieur », signifiant « le plus à l'extérieur; le dernier, le pire, extrême » et aussi attesté comme subst. neutre sing. et pluriel. Fréq. abs. littér. :5 844. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 9 398, b) 7 128; XXe s. : a) 6 749, b) 8 955.

extrême [ɛkstʀɛm] adj. et n. m.
ÉTYM. XIIIe, estreme, sens 2.; lat. extremus, superlatif de exter. → Extérieur.
———
I Adj.
1 (1580). Souvent avant le nom. Qui est tout à fait au bout, qui termine (un espace, une durée). || Extrême limite ( Dernier). || À l'extrême pointe : tout au bout. || La partie extrême de cet objet. Final, terminal. || L'extrême bout, le bout extrême d'un pays, d'une province. Fond (le fin fond). || L'extrême Nord. || Extrême-Orient : partie de l'Asie la plus éloignée de l'Europe (par oppos. à Proche-Orient [ Orient, I., 2.]). || Extrême-oriental (voir ce mot).En parlant d'une durée. Dernier, ultime. || L'extrême fin de l'année, du mois (→ Appartement, cit. 6). || Extrême vieillesse. || L'extrême-onction (voir ce mot).
1 (Je) suis fils d'un père très dispos et d'une allégresse qui lui dura jusqu'à son extrême vieillesse.
Montaigne, Essais, II, 17.
L'extrême droite, l'extrême gauche : les membres d'une assemblée politique qui siègent à droite, à gauche, et sont les plus éloignés du centre; la fraction de l'opinion et l'ensemble des courants politiques représentés par ces personnes ou dont les idées politiques se rapprochent de celles qu'elles défendent. || Siéger à l'extrême droite. || Député d'extrême droite. || L'extrême gauche a voté contre le projet du gouvernement. || Appartenir à l'extrême droite; militer à l'extrême droite. || Idées, opinions d'extrême gauche, d'extrême droite. Extrémiste.REM. Extrême droite, extrême gauche s'écrivent parfois avec un trait d'union.
2 (…) si, malgré ses fluctuations, il s'est toujours tenu près des partis d'extrême-gauche, son idée d'une révolution directement issue du mouvement syndical et modelée sur lui est récente.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XXIV, p. 235.
2.1 Elle appartenait même à un groupement d'extrême-droite.
Montherlant, Pitié pour les femmes, p. 25.
REM. L'emploi de l'adjectif après le nom, dans certains syntagmes usuels, crée un effet stylistique : || « Les factieux de la droite extrême » (F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes, p. 69).
Abstrait. || Pousser qqch. à son point extrême (→ Buter, cit. 5). || À l'extrême opposé. || À l'extrême limite de la colère. Dernier.
2 Avant ou après le nom. Qui est au plus haut point, au dernier degré ou à un très haut degré. Grand, intense; exceptionnel, extraordinaire. || Extrême intensité. Paroxysme. || Un plaisir extrême (→ Âne, cit. 17). || Douceur extrême (→ Cœur, cit. 117; divin, cit. 1). || Joie extrême. Suprême. || Extrême désir. Éperdu, passionné, profond; → Apprendre, cit. 18. || Émotion extrême (→ Caressant, cit. 3). || Extrême enthousiasme (→ Appareil, cit. 9). || Avoir un extrême attachement (cit. 17) pour qqn. || Extrême bienveillance (→ Charmeur, cit. 2), courtoisie (cit. 2), politesse (→ Discrétion, cit. 7). || Extrême modestie. || Fureur extrême (→ Cause, cit. 38). || Douleurs extrêmes (→ Cri, cit. 2). || Péril extrême (→ Arrière-ban, cit. 1). || Extrême malheur, misère extrême. Affreux; abîme (de douleur). || Malchance extrême. Comble. || Hâte extrême. || Votre erreur est extrême (→ Attendre, cit. 92; aveugler, cit. 19). || Extrême difficulté (→ Barbouiller, cit. 8). || Avoir un extrême besoin de qqch., de qqn (→ Conséquence, cit. 2; curiosité, cit. 1). || Extrême puissance (→ Attachement, cit. 19). || Extrême violence. || Des instants d'une longueur extrême (→ Attente, cit. 6). || Extrême petitesse. || Extrême maigreur (→ Arête, cit. 2). || Traits d'une extrême finesse (→ Éclatant, cit. 5). || La limpidité extrême de l'air (→ Angle, cit. 2).
3 Nos sens n'aperçoivent rien d'extrême, trop de bruit nous assourdit (…)
Pascal, Pensées, II, 72 (→ Apercevoir, cit. 11).
4 Il peut, Seigneur, il peut, dans ce désordre extrême,
Épouser ce qu'il hait, et punir ce qu'il aime.
Racine, Andromaque, I, 1.
5 L'amour, vous le savez, cause une peine extrême;
C'est un mal sans pitié que vous plaignez vous-même (…)
A. de Musset, Poésies nouvelles, À Ninon.
Cour. || À l'extrême rigueur (→ Ascèse, cit. 3). || Extrême urgence (→ Chirurgie, cit. 2).
3 (Mil. XVIe). Après le nom. Qui est le plus éloigné de la moyenne, du juste milieu. Excessif; disproportionné, exagéré, immodéré. || Climat extrême. || Passions, sentiments extrêmes. || Humeur, caractère extrême, sans mesure. || Situations extrêmes, anormales, très graves, peu communes. || Opinions extrêmes. || Avoir des opinions extrêmes en politique. || Partis extrêmes ( Extrémiste).
6 Que vous êtes excessifs en Provence ! tout est extrême (…)
Mme de Sévigné (→ Excessif, cit. 9).
7 Enfin un ciel dévorant l'arrêtait (Napoléon); car tel est ce climat (de la Russie), le ciel y est extrême, immodéré; il dessèche ou inonde, brûle ou glace cette terre (…)
Ph. P. Ségur, Hist. de Napoléon, V, I, in Littré.
8 Malade donc, donnant parfois l'idée d'un fou, toujours bizarre, d'une humeur extrême, sujet à la tristesse et à la mélancolie comme à une passion (…)
André Suarès, Trois hommes, « Dostoïevski », IV, p. 225.
9 Que font Camus, Malraux, Koestler, Rousset, etc., sinon une littérature de situations extrêmes ? Leurs créatures sont au sommet du pouvoir ou dans des cachots, à la veille de mourir, ou d'être torturés, ou de tuer; guerres, coups d'État, action révolutionnaire, bombardements et massacres, voilà pour le quotidien. À chaque page, à chaque ligne, c'est toujours l'homme tout entier qui est en question.
Sartre, Situations II, p. 327.
(1686). Personnes. Qui n'a pas de mesure, dont les sentiments sont extrêmes. || Être extrême en tout. || Ne soyez pas si extrême ! Excessif, outré; → Barbare, cit. 24.
10 Les femmes sont extrêmes : elles sont meilleures ou pires que les hommes.
La Bruyère, les Caractères, III, 53.
11 Sombre et tendre, pensif et violent, d'humeur parfois exubérante, le plus souvent taciturne, en tout il est extrême.
André Suarès, Trois hommes, « Dostoïevski », I, p. 201.
4 Qui suppose des risques, des mesures violentes; caractérisé par le risque. Hasardeux, risqué, violent. || Moyens extrêmes. → Grands moyens. || Remèdes extrêmes. || Parti extrême. — ☑ Prov. Aux maux extrêmes, les extrêmes remèdes (→ plus cour., Aux grands maux, les grands remèdes).
12 Tout ce qui est extrême demande une résolution extrême.
G.-T. Raynal, Hist. philosophique, XVIII, 44.
13 Nous ne pouvons tout de même pas être réduits à appeler la force armée contre nos ouvriers. Il y a là quelque chose d'extrême à quoi je répugne.
Aragon, les Beaux Quartiers, p. 44.
Spécialt. || Sport, discipline extrême, pratiqué dans des conditions extêmes de difficulté ou de danger. || Le ski extrême.
REM. Quoique extrême soit un superlatif, on a toujours admis son emploi comme positif (cf. Trévoux, Académie 1762, etc.). Aussi extrême, plus extrême, si extrême… se trouvent dans Régnier, Sévigné, Massillon, Saint-Simon, Montesquieu… in Littré. La plus extrême politesse. → Suprême.
14 (…) la nouvelle de l'acceptation du testament (de Philippe IV) avait causé à Madrid la plus extrême joie (…)
Saint-Simon, Mémoires, t. I, LV.
15 Pour décider tout d'un coup toutes ces questions, prenez un exemple de ce qu'il y a de plus extrême dans chacune; comparez les deux extrémités opposées, et vous trouverez d'abord le vrai.
Voltaire, Dict. philosophique, Extrême.
———
II N. m.
1 Vx. Ce qui est extrême; la dernière limite d'une chose. Comble, sommet.
16 (…) l'extrême et le médiocre lui sont connus (…)
La Bruyère, les Caractères, VIII, 96.
17 L'Hercule est l'extrême de l'homme laborieux; l'Antinoüs est l'extrême de l'homme oisif.
Diderot, Salon de 1765, Œ., t. XIII, p. 132.
2 Mod. Se porter aux extrêmes, aux situations extrêmes.
18 (B. Parain) s'est porté aux extrêmes, il a voulu sortir de lui, et voilà qu'il revient; n'est-ce pas toute l'histoire littéraire de l'après-guerre ?
Sartre, Situations I, p. 189.
(V. 1361). Vieilli. Dernière extrémité; parti violent, extrême.
19 Les extrêmes sont toujours fâcheux; mais ce sont des moyens sages quand ils sont nécessaires.
Retz, Mémoires, t. I, livre II, p. 209, in Pougens.
20 Quelle est la grande action qui ne soit pas un extrême au moment où on l'entreprend ?
Stendhal, le Rouge et le Noir, II, XI.
3 (1580). Mod. et cour. || Les extrêmes : les deux extrêmes limites d'une chose, celles qui sont le plus éloignées l'une de l'autre. Antipode (fig.), contraire, opposé.Passer, sauter d'un extrême à l'autre. → Du blanc au noir. — ☑ Loc. Les extrêmes se touchent : il arrive souvent que des choses opposées soient pourtant comparables, voisines, d'un certain point de vue, ou bien qu'elles conduisent au même résultat. || Rapprocher les extrêmes (→ Antithèse, cit. 3). || La vérité est entre les deux extrêmes.
21 (…) si, ayant choisi l'un des extrêmes, c'eût été l'autre qu'il eût fallu suivre (…)
Descartes, Disc. de la méthode, III.
22 L'honnête homme tient le milieu entre l'habile homme et l'homme de bien, quoique dans une distance inégale de ces deux extrêmes.
La Bruyère, les Caractères, XII, 55.
23 Les extrêmes, ma sœur, sont bien près l'un de l'autre.
Ducis, Abufar, III, 2.
24 (…) nous ne pouvions plus trouver naturel d'être hommes quand nos meilleurs amis, s'ils étaient pris, ne pouvaient choisir qu'entre l'abjection et l'héroïsme, c'est-à-dire entre les deux extrêmes de la condition humaine, au delà desquels il n'y a plus rien.
Sartre, Situations II, p. 250.
24.1 (…) il faut lutter contre cette impression de détresse, d'écroulement… c'est de l'énervement, la contrepartie de l'excitation de tout à l'heure, elle a souvent de ces hauts et de ces bas, elle passe si facilement d'un extrême à l'autre…
N. Sarraute, le Planétarium, p. 12.
Météor. || Les extrêmes : la plus grande et la plus petite des valeurs observées.
4 (V. 1361). Sc. Log. || Les extrêmes d'une proportion, le premier et le dernier terme. || Le produit des extrêmes est égal au produit des moyens. || Les extrêmes d'un syllogisme, les deux termes de la conclusion.
5 (1662). Loc. adv. À l'extrême : à la dernière limite; au-delà de toute mesure. || Pousser, porter tout à l'extrême, jusqu'à l'extrême.Réagir à l'extrême, avec beaucoup de force.
25 (…) ne porte point mes maux jusqu'à l'extrême (…)
Corneille, Cinna, I, 4.
26 Il surmonta presque aussitôt cet absurde malaise, et, réagissant à l'extrême, comme toujours, il prit plaisir à contredire son frère (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. V, p. 181.
CONTR. Moyen, proche; central. — Faible, moyen, ordinaire, petit, superficiel. — Mesuré, modéré; posé. — Milieu (juste milieu), moyen (n. m.).
DÉR. Extrêmement; extrémiser, extrémisme, extrémiste.
COMP. Extrême-onction. — (De Extrême-Orient). Extrême-oriental.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Extreme — Saltar a navegación, búsqueda Extreme Gary Cherone y Nuno Bettencourt, 2008 Información personal …   Wikipedia Español

  • Extreme — or Xtreme may refer to:In music: *Extreme (band), an American band ** Extreme (album), an album by Extreme *Xtreme (group), a Latin music group ** Xtreme (album), an album by Xtreme * Extremes (album), an album by Collin Raye *Extreme Records, a… …   Wikipedia

  • Extreme — Ex*treme , a. [L. extremus, superl. of exter, extrus, on the outside, outward: cf. F. extr[^e]me. See {Exterior}.] 1. At the utmost point, edge, or border; outermost; utmost; farthest; most remote; at the widest limit. [1913 Webster] 2. Last;… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • extreme — EXTREME. adj. de tout genre. Qui est au dernier point, au souverain degré. Extreme joye. extreme plaisir. extreme passion. amour extreme. extreme peine. extreme misere. besoin. extreme. extreme malheur. extreme froid. chaleur extreme. rigueur… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Extreme — Pays d’origine Malden, Massachusetts …   Wikipédia en Français

  • Extreme G — Éditeur Acclaim Développeur Probe Entertainment Date de sortie AN 25 octobre 1997 EUR 9 décembre 1997 JAP …   Wikipédia en Français

  • Extreme-G — Éditeur Acclaim Développeur Probe Entertainment Date de sortie AN 25 octobre 1997 EUR 9 décembre 1997 JAP …   Wikipédia en Français

  • Extreme-G 2 — Éditeur Acclaim Développeur Probe Entertainment Date de sortie AN7 octobre 1998 JAP1999 Genre Course …   Wikipédia en Français

  • extreme — [ek strēm′, ikstrēm′] adj. [ME & OFr < L extremus, last, outermost, superl. of exterus, outer: see EXTERNAL] 1. at the end or outermost point; farthest away; most remote; utmost 2. a) in or to the greatest degree; very great or greatest… …   English World dictionary

  • Extreme 40 — Des Extreme 40 lors de l iShares Cup 2008 à Kiel Gréement Marconi avec GV à corne Débuts …   Wikipédia en Français